mardi 4 avril 2017

I'm a big big girl in a big big world.




Miss N. in the woods, in Austin.



Here is the one and only article in english you will find in my blog. I did not write it. My sweet daughter did it and she did a better job than I would have done. Last month, her teacher asked the class to write about a moment in their life when they "broke a barrier". This is what she wrote. This expatriation is such a huge adventure for such a little girl, "I'm not little, I'm young!"  she keeps repeating. She has now spent half of her life in Texas and I love who she is becoming. 

"I did not always know how to speak English, in fact I used to not know any English. Because I was born in France, I only knew French. On my first day of first grade I was supposed to write about something that belonged to me. The teacher came over and tried to explain to me that I could write about my necklace. I just stared at her blankly, she even took it in her hand and showed it to me. 
By that time I was wondering what I was going to do all day If I couldn’t speak or understand a foreign language. During recess I just held the teacher’s hand. When it was finally time to go home I was glad to see my mom waiting for me. I told her about my day and she told me it would be « okay » but I didn’t think so. 
The next morning I cried and cried, for I didn’t want to go back to « that place ». Sadly, the next morning my brother and I were both in the backseat of the car to go to school. That day, the teacher passed out some words for the class to study at home. My mom made me study every night. 
Finally I went to a girl that I had silently befriended, summoned up all my courage and asked with my terrible french accent « can you play with me? » Her mouth opened really wide and she ran to tell the teacher. The teacher smiled real big and told her that was « awesome! ». Great. I broke my barrier by the end of first grade."



Miss N. on the 4th of July.










"Je n’ai pas toujours parlé anglais. En fait, avant, je ne parlais pas un mot d’anglais. Comme je suis née en France, je ne parlais que français. Mon premier jour de 1st grade, je devais écrire un texte sur quelque chose qui m’appartenait. La maitresse est venue vers moi et a tenté de m’expliquer que je pouvais écrire au sujet de mon collier. Je l’ai juste regardé d’un air ébahi, elle l’a même pris dans sa main et me l’a montré. 
A ce moment-là, je me demandais ce que j’allais faire toute la journée si je ne pouvais ni parler ni comprendre une langue étrangère. Pendant la récré, j’ai tenu la main de la maitresse. Quand ça a enfin été le moment de rentrer à la maison, j’étais contente de voir ma mère qui m’attendait. Je lui ai raconté ma journée et elle m’a répondu que « ça allait bien se passer », mais je ne l’ai pas cru. 
Le lendemain matin, je n’arrêtais pas de pleurer parce que je ne voulais pas retourner dans « cet endroit ». Tristement, le matin suivant, mon frère et moi nous étions tous les deux assis à l’arrière de la voiture en route pour l’école. Ce jour-là, la maitresse a distribué des mots à étudier à la maison. Ma mère m’a fait travailler tous les soirs. 
Finalement, je suis allée vers une fille avec qui je m’étais liée d’amitié silencieusement, je rassemblais tout mon courage et lui demandais avec mon horrible accent français: « Tu veux jouer avec moi? ». Bouche bée, elle partit en courant pour le répéter à la maitresse, qui sourit de toutes ses dents et ajouta: « génial! ». 

Super. J’avais franchi l’obstacle avant la fin du 1st grade."





10 commentaires:

  1. Bravo à ta fille!
    Tu as super bien écrit et décrit tes émotions lors de ton arrivée en 1st grade. Tu peux être fière de ton parcours (zt continue à écrire, qui sait, un jour ce sera peut-être toi qui aura un blog :-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maya, je lui ferai lire ton message.

      Supprimer
  2. Bravo !!! Super texte !
    Pour nos 3 loulous aussi le premier jour à l'école américaine restera pour toujours un sacré beau souvenir !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nathalie! Des moments de doute intense mais par la suite de très bons moments.

      Supprimer
  3. J'adore! Ça me rappelle mon premier jour à l'école en France!

    Bisous à toute la famille

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Merci, je vais lui faire passer le message!

      Supprimer
  5. Ohhh c'est trop mignon! Parfois on ne se rend pas compte à quel point certaines barrières sont immenses pour des enfants !

    RépondreSupprimer